Hello

Dossier: Retraite : anticiper, préparer, gérer

Retraite complémentaire : comment est-elle calculée ?
Retraite complémentaire : comment est-elle calculée ?

Retraite complémentaire : comment est-elle calculée ?

Comment fonctionne une complémentaire retraite ?

Comment fonctionne une complémentaire retraite ?

Compte épargne-temps : comment ça marche ?

Compte épargne-temps : comment ça marche ?

Epargne salariale : qu'est-ce que la participation ?

Epargne salariale : qu'est-ce que la participation ?

PEP : qu'est-ce que c'est ?

PEP : qu'est-ce que c'est ?

Perco : comment ça fonctionne ?

Perco : comment ça fonctionne ?

Préfon : tout comprendre de l'épargne retraite pour fonctionnaires

Préfon : tout comprendre de l'épargne retraite pour fonctionnaires

Comment préparer ma retraite ?

Comment préparer ma retraite ?

Acheter un viager : une bonne idée ?

Acheter un viager : une bonne idée ?

Créateur d'entreprise : comment épargner pour ma retraite ?

Créateur d'entreprise : comment épargner pour ma retraite ?

Retraite complémentaire : comment est-elle calculée ?

 Cadre du privé, je cotise à la fois pour la retraite complémentaire de l'Arrco et pour celle de l'Agirc.

Cadre du privé, je cotise à la fois pour la retraite complémentaire de l'Arrco et pour celle de l'Agirc.

Une fois à la retraite, je perçois en plus de ma pension de base au moins une pension complémentaire – la pension de retraite Arrco si je suis salarié, ou RAFP si je suis fonctionnaire. Voici comment sont calculées les retraites complémentaires.

Arrco, Agirc, RAFP : les retraites complémentaires obligatoires

Je cotise obligatoirement pour une retraite de base :

  • la retraite de base du régime général, gérée par la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), si je suis salarié du privé,
  • la retraite de base des fonctionnaires, gérée par le Service des retraites de l'Etat si je suis fonctionnaire d'Etat (policier, fonctionnaire...) ou par la Caisse nationale des agents des collectivités locales (CNRACL) si je suis fonctionnaire territorial ou fonctionnaire hospitalier.

En plus de cela, je suis affilié à une ou plusieurs caisses de retraite obligatoires :

Quand est-ce que je cotise pour ma retraite complémentaire ?

Salarié, je cotise pour l'Arrco et l'Agirc (dans le cas où je suis cadre) en travaillant. Certaines périodes non-travaillées, comme les périodes d'arrêt à la suite d'un accident travail, sont aussi cotisées.

Fonctionnaire, je ne cotise pour la RAFP que lorsque je perçois certains revenus :

  • les primes et les indemnités spéciales, comme l'Indemnité horaire pour travaux supplémentaires (IHTS),
  • les avantages en nature,
  • toutes les autres rémunérations que je perçois en tant que fonctionnaire et qui ne sont pas cotisées pour ma retraite de base.
 Les pensions complémentaires Arrco, Agirc et RAFP sont calculées selon un système de "points de retraite".

Les pensions complémentaires Arrco, Agirc et RAFP sont calculées selon un système de "points de retraite".

Arrco, Agirc, RAFP : la pension est calculée selon un système de points

Les caisses de retraite complémentaire obligatoires fonctionnent toutes selon un système de points.

Lorsque je cotise pour l'Arrco, l'Agirc ou la RAFP, mes cotisations annuelles sont automatiquement converties en "points de retraite" (points de retraites Arrco, points de retraite Agirc ou points de retraite RAFP, selon la caisse de retraite).

Le nombre d'euros nécessaires pour acquérir un point est différent pour chaque caisse de retraite. En outre, la valeur d'un point varie chaque année.

Le montant annuel de ma pension complémentaire est calculé au moment de mon départ à la retraite. Plus j'ai accumulé de points, plus le montant de ma pension est élevé. Si je pars à la retraite en 2015 :

  • un point de retraite Arrco ajoute 1,2513 euro à ma pension de retraite Arrco,
  • un point de retraite Agirc ajoute 0,4352 euro à ma pension de retraite Agirc,
  • un point de retraite RAFP ajoute 0,04465 euro à ma pension de retraite RAFP.

Exemple : je pars à la retraite en 2015, avec 9 000 points RAFP. Le montant annuel brut de ma pension de retraite est de 401,85 euros (9 000 x 0,04465 = 401,85).

A noter : le montant de ma pension Arrco ou Agirc est minoré si je pars à la retraite alors que je ne remplis pas les conditions pour bénéficier d'une pension de base à taux plein. Un accord trouvé entre les partenaires sociaux, le 16 octobre 2015, prévoit qu'il faudra aux salariés du privé travailler un an supplémentaire, une fois ces conditions remplies, pour ne pas subir de malus sur leur pension Arrco ou Agirc. Ce dispositif doit entrer en vigueur en 2019.

 

Les news Lifestyle Lifestyle

Lifestyle

Comment maîtriser son mental pour courir plus longtemps ?

Lire l'article
Lifestyle

Comment mieux dormir ?

Lire l'article
Lifestyle

Top 10 des montres les plus chères du monde

Lire l'article
Lifestyle

Combien ça coûte... d'organiser le Téléthon ?

Lire l'article