Hello

Dossier: Retraite : anticiper, préparer, gérer

Retraite des fonctionnaires : tout savoir
Retraite des fonctionnaires : tout savoir

Retraite des fonctionnaires : tout savoir

Comment fonctionne une complémentaire retraite ?

Comment fonctionne une complémentaire retraite ?

Compte épargne-temps : comment ça marche ?

Compte épargne-temps : comment ça marche ?

Epargne salariale : qu'est-ce que la participation ?

Epargne salariale : qu'est-ce que la participation ?

PEP : qu'est-ce que c'est ?

PEP : qu'est-ce que c'est ?

Perco : comment ça fonctionne ?

Perco : comment ça fonctionne ?

Préfon : tout comprendre de l'épargne retraite pour fonctionnaires

Préfon : tout comprendre de l'épargne retraite pour fonctionnaires

Comment préparer ma retraite ?

Comment préparer ma retraite ?

Acheter un viager : une bonne idée ?

Acheter un viager : une bonne idée ?

Créateur d'entreprise : comment épargner pour ma retraite ?

Créateur d'entreprise : comment épargner pour ma retraite ?

Retraite des fonctionnaires : tout savoir

 Fonctionnaire, je cotise obligatoirement pour une retraite de base et une retraite complémentaire.

Fonctionnaire, je cotise obligatoirement pour une retraite de base et une retraite complémentaire.

En tant que fonctionnaire, j'ai nécessairement droit à une retraite de base et à une retraite complémentaire. Mais à partir de quel âge puis-je partir à la retraite ? Et à combien s'élèvera ma pension ? Est-ce que j'aurai droit à une pension à taux plein ? Réponses.

A quel âge puis-je partir à la retraite ?

L'âge à partir duquel je peux partir à la retraite dépend de deux éléments :

  • mon année de naissance,
  • ma catégorie : fonctionnaire "actif" (les métiers à risques ou exposant à de fortes fatigues : pompiers, policiers, sages-femmes...) ou fonctionnaire "sédentaire" (tous les autres : par exemple, professeur).

Fonctionnaire de catégorie active, je peux partir à la retraite à l'âge suivant :

  • si je suis né entre le 1er juillet et le 31 décembre 1956 : 55 ans et 4 mois,
  • en 1957 : 55 ans et 9 mois,
  • en 1958 : 56 ans et 2 mois,
  • en 1959 : 56 ans et 7 mois,
  • à partir de 1960 : 57 ans.

Fonctionnaire de catégorie sédentaire :

  • entre le 1er juillet et le 31 décembre 1951 : 60 ans et 4 mois,
  • en 1952 : 60 ans et 9 mois,
  • en 1953 : 61 ans et 2 mois,
  • en 1954 : 61 ans et 7 mois,
  • à partir de 1955 : 62 ans.

Ma retraite de base de la fonction publique

Fonctionnaire, je cotise obligatoirement pour une retraite de base, auprès :

  • du Service des retraites de l'Etat, si je suis fonctionnaire d'Etat (professeur, policier...),
  • de la CNRACL (Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales), si je suis fonctionnaire territorial ou fonctionnaire hospitalier.

Comment est calculée ma pension de base ?

Le montant brut de ma pension de base de la fonction publique est calculé de cette façon :

  • le dernier "traitement indiciaire" brut (salaire brut) qui m'a été versé durant au moins six mois avant mon départ à la retraite,

multiplié par

  • le taux de ma pension (le taux plein est à 75%, voir plus bas),

multiplié par

  • le nombre de trimestres que j'ai validés (voir plus bas),

divisé par :

  • le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier du taux plein.
 Les fonctionnaires de catégorie active peuvent partir à la retraite plus tôt que les autres.

Les fonctionnaires de catégorie active peuvent partir à la retraite plus tôt que les autres.

Comment bénéficier d'une retraite de base à taux plein ?

J'ai droit à une pension de base à taux plein (75%) si je remplis l'une de ces deux conditions :

  • j'ai validé un certain nombre de trimestres,
  • j'ai atteint l'âge légal de départ à la retraite à taux plein automatique. Cet âge est évidemment plus tardif que l'âge minimum de départ à la retraite : il se situe entre 60 et 62 ans si je suis fonctionnaire actif, et entre 65 et 67 ans si je suis fonctionnaire sédentaire.

Si je pars à la retraite sans respecter l'une de ces deux conditions, mon taux de pension sera minoré ; il s'agit du système de "décote". Si je pars à la retraite avec plus de trimestres que nécessaire, mon taux sera majoré (on parle de "surcote").

RAFP : la pension complémentaire obligatoire des fonctionnaires

En plus du régime de retraite de base pour fonctionnaires, je suis obligatoirement affilié à la "retraite additionnelle de la fonction publique" (RAFP, appelée aussi "retraite complémentaire d'un fonctionnaire"). Je cotise pour la RAFP lorsque je perçois certains revenus :

  • des primes et des indemnités particulières, comme par exemple l'Indemnité horaire pour travaux supplémentaires (IHTS),
  • des avantages en nature,
  • toute autre rémunération de la fonction publique qui n'est pas cotisée pour ma retraite de base.

Le montant de ma pension de la RAFP est calculé selon un système de points. Mes cotisations sont automatiquement transformées en "points de retraite" : plus j'accumule de points, plus ma pension sera élevée.

Je perçois ma pension complémentaire de manière mensuelle, en plus de ma pension de base.

Les news Lifestyle Lifestyle

Lifestyle

Top 10 des Youtubers les mieux payés au monde

Lire l'article
Lifestyle

Combien ça coûte... de produire son propre album ?

Lire l'article
Lifestyle

Top 10 des métiers qui paient le mieux au monde

Lire l'article
Lifestyle

Top 5 des plus belles vitrines de France

Lire l'article