Retraite progressive : de quoi s'agit-il ?

Vendredi 23 Octobre 2015

 Je peux rester en retraite progressive autant de temps que je le souhaite - tant que je travaille à temps partiel.

Je peux rester en retraite progressive autant de temps que je le souhaite - tant que je travaille à temps partiel.

Deux ans avant l'âge légal de départ à la retraite, je peux partir en retraite progressive : je travaille à temps partiel, et ma caisse de retraite me verse une part de ma pension de retraite. Explications.

Comment fonctionne la retraite progressive ?

Le principe de la retraite progressive est simple : au lieu de partir à la retraite, je travaille à temps partiel, et je touche une partie de ma pension de retraite de base.

Plus exactement, je peux partir à la retraite progressive deux ans avant mon âge légal de départ à la retraite, sans pouvoir partir avant 60 ans. Ce dispositif me concerne si je suis affilié au régime général (en d'autres termes, si je suis salarié du privé).

Je reste en retraite progressive autant de temps que je le souhaite, tant que j'effectue un travail à temps partiel et que je respecte les conditions pour en bénéficier (voir plus bas). Lorsque j'arrête de travailler à temps partiel ou de remplir les conditions, je bascule en retraite classique (à condition d'avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite).

En travaillant à temps partiel en retraite progressive, je continue à cotiser et à accumuler des droits pour ma retraite définitive.

A quelles conditions puis-je partir en retraite progressive ?

Je peux avoir droit à la retraite progressive si :

  • j'ai atteint l'âge légal de départ à la retraite (qui dépend de mon année de naissance), moins deux ans. Cet âge ne peut pas être inférieur à 60 ans,
  • j'exerce une activité salariée à temps partiel (et une seule), dont la durée hebdomadaire est comprise entre 40% et 80% de la durée légale du travail ou de la durée conventionnelle du travail appliquée dans mon entreprise,
  • j'ai "validé" 150 trimestres.

Pour partir en retraite progressive, j'en formule la demande à la Cnav (Caisse nationale d'assurance vieillesse, ma caisse de retraite de base).

A noter : même si je remplis les conditions pour partir en retraite progressive, mon employeur n'est pas tenu de m'accorder un travail à temps partiel (à moins que mon entreprise ait signé un accord collectif d'aménagement de fin de carrière l'affirmant).

 Pour partir en retraite progressive, je dois avoir validé 150 trimestres.

Pour partir en retraite progressive, je dois avoir validé 150 trimestres.

Quelle part de ma pension de retraite est-ce que je touche ?

En retraite progressive, je touche une fraction de ma pension de base du régime général égale à : 100% - ma "quotité" de travail à temps partiel.

Ma quotité de travail à temps partiel est le pourcentage de temps complet (durée légale du travail ou durée conventionnelle) que j'effectue en travaillant en temps partiel.

Exemple : si mes horaires de travail couvrent 70% du temps complet, ma quotité de travail à temps partiel est égale à 70%. Je touche 30% de ma pension de retraite (100% - 70% = 30%).

Le saviez-vous ?

La retraite progressive n’est pas le cumul emploi-retraite

Une fois à la retraite, je peux reprendre une activité rémunérée. Je continue à toucher ma pension de retraite mensuelle, mais celle-ci est réduite dans le cas où mes revenus dépassent un certain plafond. Ce système, appelé "cumul emploi-retraite", ne doit pas être confondu avec la retraite progressive.

plus de dossiers

Dossier

Études supérieures : tout pour bien les préparer

Dossier

Tout savoir sur mon assurance vie

Dossier

Epargne : où placer mon argent ?

Lifestyle

5 bourses d'études insolites qu'on n'est pas près de voir en France

Pour poursuivre mes études supérieures, une bourse est souvent la bienvenue. Si, en France, il n'en existe que de très basiques (par exemple la bourse au mérite, ou la bourse en fonction du revenu...

L, S ou ES : comment choisir son bac ?

A la fin de l'année de seconde, je suis face à un choix cornélien : dois-je m'engager dans une filière scientifique ? Économique ou littéraire ? Voici quelques clés pour m'aider à faire le bon...

Heure d'été : pourquoi change-t-on d'heure ?

Dimanche 26 mars, à 3 heures du matin, j'avancerai mon horloge d'une heure et perdrai ainsi une heure de sommeil, comme chaque année. S'il s'agit aujourd'hui d'un geste que je connais bien, suis-je...