Retraite : que sont la surcote et la décote ?

Vendredi 20 Mai 2016

 En travaillant plus de trimestres que nécessaire, je bénéficie d'une pension de retraite augmentée.

En travaillant plus de trimestres que nécessaire, je bénéficie d'une pension de retraite augmentée.

Après mon départ à la retraite, je bénéficie d'une pension dite "à taux plein" si j'ai travaillé un certain nombre de trimestres. Si je n'ai pas validé suffisamment de trimestres, ma pension est réduite. Si j'en ai validé plus que nécessaire, ma pension est augmentée. Il s'agit du système de décote et de surcote. Expli

Retraite à taux plein et validation des trimestres

Je bénéficie d'une pension de retraite de base à taux plein (c'est-à-dire au montant "normal") si, au jour de mon départ à la retraite, j'ai validé un nombre précis de trimestres de travail.

Ce nombre de trimestres à valider dépend de mon année de naissance. Il est compris entre 160 et 172. Cela est vrai pour la retraite de base du régime général (pour les salariés du privé) comme pour celle des fonctionnaires.

Surcote, décote : un système de "bonus-malus" pour la pension de retraite

Ce que l'on appelle la "surcote" et la "décote" est un système de bonus/malus appliqué au montant de la pension de retraite :

  • si je n'ai pas validé le nombre de trimestres nécessaire pour bénéficier d'une retraite à taux plein, le montant de ma pension est réduit : on parle de "décote",
  • si j'ai validé plus de trimestres qu'il n'en faut pour bénéficier d'une retraite à taux plein, le montant de ma pension est augmenté : il s'agit d'une "surcote".

La surcote : comment ça marche ?

Salarié du privé, ma pension de retraite bénéficie d'un bonus pour chaque trimestre cotisé après avoir atteint le nombre de trimestres nécessaire pour bénéficier du taux plein. Chaque trimestre "en trop" majore ma pension de :

  • 1,25%, pour les trimestres validés après le 1er janvier 2009,
  • 0,75% ou 1% pour les trimestres validés avant le 1er janvier 2009 (0,75% pour les 4 premiers trimestres "en trop" cotisés avant cette date, et 1% pour les suivants).

Fonctionnaire, ma pension de retraite est majorée :

  • de 1,25% pour chaque trimestre "en trop" cotisé depuis 2009,
  • de 0,75% pour chaque trimestre "en trop" cotisé entre 2004 et 2008.
 Le calcul de la surcote et de la décote n'est pas le même pour les fonctionnaires et les salariés du privé.

Le calcul de la surcote et de la décote n'est pas le même pour les fonctionnaires et les salariés du privé.

Le fonctionnement de la décote

Ma pension de retraite est réduite si je n'ai pas validé suffisamment de trimestres pour bénéficier du taux plein.

Salarié du privé, je touche une pension de retraite égale à la pension à taux plein moins :

  • 1,5% par trimestre manquant, si je suis né en 1951,
  • 1,375% par trimestre manquant, si je suis né en 1952,
  • 1,25% par trimestre manquant, si je suis né en 1953 ou après.

Fonctionnaire, le coefficient de minoration appliqué à ma pension pour chaque trimestre manquant dépend de mon année de départ à la retraite (il est environ égal à 1%).

Le saviez-vous ?

Racheter des trimestres, c’est possible

Avant de partir à la retraite, si je constate que je n'ai pas cotisé suffisamment de trimestres pour bénéficier d'une retraite à taux plein, j'ai la possibilité de "racheter" des trimestres : je verse de l'argent à ma Caisse de retraite, afin que des trimestres durant lesquels je n'ai pas cotisé se "transforment" en trimestres validés.

plus de dossiers

Dossier

Études supérieures : tout pour bien les préparer

Dossier

Tout savoir sur mon assurance vie

Dossier

Epargne : où placer mon argent ?

Lifestyle

Top 10 des voitures de collection les plus recherchées

Les 24 Heures du Mans auront lieu le week-end du 17 Juin 2017, et sont l'occasion de dépoussiérer ses connaissances en sport auto !

Top 5 des pays où on paie le plus d'impôts

Chaque année, l'OCDE diffuse les montants des recettes fiscales prélevés par tous les pays du monde. Penchons nous sur les cinq gouvernements en tête de ce classement...

10 conseils pour trouver son premier job d'été

Le marché de l'emploi est compliqué, pour les jeunes, en 2017. Il est important d'avoir certains réflexes, pour bénéficier d'une recherche courte et efficace.