Contrairement aux idées reçues, les aides au logement ne sont pas réservées aux jeunes ou aux étudiants. En effet, il n'y a pas de limite d'âge pour en bénéficier. De ce fait, si je suis retraité, que je vive à mon domicile ou en établissement médicalisé, je peux percevoir l'Aide Personnalisée au Logement (APL) ou l'Allocation de Logement Social (ALS).

Je peux obtenir l'une de ces deux aides spécifiques au logement mais seulement si je ne dispose que de faibles revenus, afin de bien préparer ma retraite.

Comment bénéficier de L'APL

L'APL est une prestation sociale versée par la Caisse d'Allocation Familiale (CAF) qui vise à réduire mon loyer. Je ne peux donc la toucher que si je suis locataire de mon logement. Le calcul de son montant est déterminé en fonction de plusieurs critères :

  • ma situation familiale,
  • le nombre de personnes à charge,
  • mes revenus,
  • le montant de mon loyer,
  • mon type de logement,
  • et le lieu où j'habite.

Pour bénéficier de cette aide, je dois remplir un formulaire auprès de la CAF et fournir l'ensemble des pièces justificatives. En général, le montant mensuel de cette aide est compris entre 50 € et 250 €.

L'ALS, une aide en dernier recours

L'ALS est elle aussi versée par la CAF mais ne peut être obtenue que si ma demande d'APL a été au préalable refusée. Il s'agit d'une aide destinée aux locataires mais je peux également la percevoir dans le but de m'aider à rembourser une partie de mon prêt immobilier . Les critères d'attribution de cette aide sont les mêmes que pour l'APL et son montant peut aller jusqu'à 150 € par mois. Afin de constituer mon dossier de demande je devrai fournir :

  • ma déclaration fiscale de l'année N-1,
  • mes trois dernières quittances de loyer,
  • le contrat de bail de mon logement,
  • un relevé d'identité bancaire.

Je peux également bénéficier de cette aide si j'habite en maison de retraite, voire si je suis en unité de soins pour une longue durée.

Le site de la CAF propose d'ailleurs un simulateur qui me permet de savoir quelle aide je suis susceptible de toucher et le cas échéant, me fournit une estimation du montant que je pourrai percevoir. De plus, que soit pour l'APL ou pour l'ALS, je peux faire ma demande en ligne, toujours sur le site de la CAF.