Salarié : comment bénéficier d'une préretraite ?

Mardi 3 Mai 2016

 La préretraite est accessible aux salariés dans quelques cas très précis.

La préretraite est accessible aux salariés dans quelques cas très précis.

Salarié, je peux éventuellement avoir droit à une préretraite – un départ à la retraite avant l'âge légal, accompagné d'une allocation mensuelle. Voici les conditions à remplir pour bénéficier de ce dispositif.

Une préretraite, qu'est-ce que c'est ?

Partir en préretraite signifie quitter la vie professionnelle avant l'âge légal de départ à la retraite (entre 60 et 62 ans, selon l'année de naissance), tout en bénéficiant d'une allocation mensuelle. Le versement de cette allocation cesse une fois que la pension de retraite "classique" commence à être versée.

La préretraite ne doit pas être confondue avec la "retraite anticipée" ni avec la "retraite progressive".

La préretraite amiante

Salarié, je peux bénéficier de la "préretraite amiante" si j'ai été en contact avec de l'amiante (un matériau toxique) dans le cadre de mon activité professionnelle. Plus exactement, il faut que je fasse attester par un médecin une maladie professionnelle due à l'amiante. Je dois également avoir plus de 50 ans.

Si je remplis ces conditions, je peux cesser mon travail et bénéficier d'une allocation mensuelle ("l'allocation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante", ou Acaata) jusqu'à mon âge de départ à la retraite à taux plein.

Du point des formalités, je dois télécharger et je remplir le formulaire Cerfa n°11690*02 , puis le transmettre à la caisse régionale d'assurance maladie correspondant à mon lieu de résidence.

À noter : je peux bénéficier de la préretraite amiante même si je ne souffre pas de maladie professionnelle reconnue, à condition d'avoir travaillé :

  • dans un établissement de fabrication ou de traitement de l'aimante,
  • dans une entreprise de construction et de réparation navales.
 Je peux bénéficier de la préretraite amiante si j'ai travaillé comme salarié sur un chantier naval.

Je peux bénéficier de la préretraite amiante si j'ai travaillé comme salarié sur un chantier naval.

La préretraite pour métier pénible

Je peux avoir droit à une préretraite pour métier pénible s'il existe un accord de branche (relatif à la branche professionnelle dont je dépends) prévoyant la mise en place d'une CATS ("convention d'allocation pour cessation anticipée d'activité pour certains travailleurs salariés").

Dans ce cas, l'accord de branche précise à quelles conditions je peux bénéficier de la préretraite.

La préretraite d'entreprise, ou préretraite "maison"

Mon employeur peut lui-même mettre en place un dispositif de préretraite. On parle dans ce cas de préretraite d'entreprise, ou préretraite "maison". Les conditions d'accès à cette préretraite et les modalités de calcul de l'allocation qui lui est liée sont librement définies par l'employeur.

La préretraite-licenciement

La préretraite-licenciement est un dispositif ayant disparu en 2011. Il prévoyait un départ à la retraite anticipé et le versement d'une allocation jusqu'à l'âge de départ à la retraite à taux plein, à la suite d'un licenciement.

Je continue à bénéficier de cette préretraite si j'y ai adhéré avant 2011.

Le saviez-vous ?

Quand l’âge légal de départ à la retraite a-t-il été mis en place ?

C’est sous le Second Empire (1852-1870) qu’a été instauré le premier âge légal de départ à la retraite : 60 ans dans la fonction publique, et 55 ans pour les métiers pénibles, tels que les cheminots.

Pssst ! La newsletter Hello Life, c'est par ici !

Les bons plans argent, les good tips budget, les infos fiscales... pour en profiter, restez connecté !

plus de dossiers

Dossier

Hiver 2017 : des réveillons aux pistes de ski

Dossier

Mon automobile : achat, assurance, entretien...

Dossier

Mon budget vacances : je pense à tout !

Lifestyle

5 conseils pour une Saint-Valentin parfaite

Le 14 février, la fameuse fête des amoureux, se rapproche. Comment m'organiser pour que ma soirée soit réussie ?

Football : l'Euro a rapporté 1,2 milliard à la France

L'événement sportif de l'été 2016, dont l'organisation a coûté moins de 200 millions d'euros à la France, a généré des revenus très importants selon les chiffres du ministère des Sports.

Vacances d'hiver : les 4 plus grands domaines skiables de France

Quelles sont les stations aux domaines skiables les plus étendus ? Avant de planter mes bâtons de ski dans la poudreuse, petit tour d'horizon.