Salarié dans le privé : comment valider un trimestre pour sa retraite ?

Vendredi 31 Juillet 2015

Si je valide un certain nombre de trimestres de cotisation, je pourrai partir à la retraite avec une pension à taux plein avant l'âge légal de départ à taux plein.
Si je valide un certain nombre de trimestres de cotisation, je pourrai partir à la retraite avec une pension à taux plein avant l'âge légal de départ à taux plein.
Pour prendre ma retraite à taux plein sans attendre l'âge légal de départ (entre 65 et 67 ans, selon mon année de naissance), il faut que je "valide" un certain nombre de trimestres – c'est-à-dire que je travaille durant un certain nombre de trimestres, avec un salaire minimum. Explications.

Quand est-ce que je pourrai partir à la retraite à taux plein ?

Je pourrai partir à la retraite en bénéficiant d'une pension à taux plein :

  • lorsque j'aurai atteint l'âge légal de départ à la retraite à taux plein. Cet âge dépend de mon année de naissance : si je suis né avant juillet 1951, je pourrai prendre une retraite à taux plein à 65 ans. Si je suis né en 1955 ou après, je devrai attendre 67 ans. Si je suis né entre juillet 1951 et 1955, l'âge légal de départ à la retraite à taux plein se situera entre 65 et 67 ans. Il existe quelques exceptions (handicapé, mère d'au moins 3 enfants...),
  • ou lorsque j'aurai validé suffisamment de "trimestres" de cotisation.

Comment est-ce que je valide un trimestre ?

Je valide des trimestres pour ma retraite du régime général de la Sécurité sociale... en travaillant !

Plus exactement, je valide un trimestre lorsque je cotise une certaine somme, c'est-à-dire lorsque je perçois une certaine rémunération. Si je touche cette rémunération en travaillant un seul mois, je valide un trimestre en un mois. Si j'engrange cette somme en travaillant quatre mois, je valide un trimestre en quatre mois.

Le nombre maximum de trimestres que je peux valider en un an est limité à quatre. Si en une année, je n'ai pas gagné assez d'argent pour valider un seul trimestre, je n'en valide aucun.

Je valide un trimestre lorsque je perçois la rémunération suivante :

  • avant 1972 : le montant trimestriel de l'allocation aux vieux travailleurs (AVTS), fixé au 1er janvier de chaque année,
  • entre 1972 et 2013 : le montant du Smic horaire (de l'année en question), multiplié par 200 heures,
  • depuis 2014 : le montant du Smic horaire (de l'année en question), multiplié par 150 heures. En 2015, ce montant est de 1 441,50 euros.

Je valide également des trimestres lorsque :

  • je suis au chômage (sous certaines conditions),
  • je suis malade, à condition de percevoir des indemnités pour maladie,
  • je perçois des indemnités liées à la maternité,
  • je perçois une pension d'invalidité,
  • je suis temporairement dans l'incapacité de travailler à la suite d'un accident du travail,
  • je perçois une rémunération dans le cadre d'un congé de reclassement,
  • j'ai effectué mon service militaire.
Lorsque je ne travaille pas mais que je perçois des indemnités liées à la maternité, je peux valider des trimestres.
Lorsque je ne travaille pas mais que je perçois des indemnités liées à la maternité, je peux valider des trimestres.

Combien de trimestres dois-je valider pour prendre une retraite à taux plein ?

Pour partir à la retraite à taux plein avant l'âge légal, je dois valider un certain nombre de trimestres :

  • si je suis né en 1948 ou avant : je dois valider 160 trimestres (soit 40 ans),
  • en 1949 : 161 trimestres (40 ans et 3 mois),
  • en 1950 : 162 trimestres (40 ans et 6 mois),
  • en 1951 : 163 trimestres (40 ans et 9 mois),
  • en 1952 : 164 trimestres (41 ans),
  • en 1953 : 165 trimestres (41 ans et 3 mois),
  • en 1954 : 165 trimestres (41 ans et 3 mois),
  • en 1955 : 166 trimestres (41 ans et 6 mois),
  • en 1956 : 166 trimestres (41 ans et 6 mois),
  • en 1957 : 166 trimestres (41 ans et 6 mois),
  • entre 1958 et 1960 : 167 trimestres (41 ans et 9 mois),
  • entre 1961 et 1963 : 168 trimestres (42 ans),
  • entre 1964 et 1966 : 169 trimestres (42 ans et 3 mois),
  • entre 1967 et 1969 : 170 trimestres (42 ans et 6 mois),
  • entre 1970 et 1972 : 171 trimestres (42 ans et 9 mois),
  • en 1973 ou après : 172 trimestres (43 ans).
Le saviez-vous ?

Je n’ai pas cotisé suffisamment de trimestres ? Je peux en racheter !

Si je n’ai pas validé suffisamment de trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein, je peux "racheter" des trimestres : je verse de l’argent à ma Caisse de retraite, afin que des trimestres durant lesquels je n’ai pas cotisé se "transforment" en trimestres validés. Je ne peux pas racheter plus de 12 trimestres ainsi, et seuls certains trimestres sont "rachetables" (ceux durant lesquels je suivais des études, notamment).

plus de dossiers

Dossier

Tout savoir sur mon assurance vie

Dossier

Epargne : où placer mon argent ?

Dossier

Hiver 2017 : des réveillons aux pistes de ski

Lifestyle

Combien coûtent des études de droit ?

Le droit me fait rêver ? Le code pénal est mon livre de chevet ? M'orienter vers des études de droit n'est donc pas une mauvaise idée. Mais quel est le budget pour cette orientation ?

Station F : pleins feux sur l'incubateur de Xavier Niel

Station F, le plus grand incubateur de startups du monde, ouvrira à Paris en avril 2017. Zoom sur le projet démesuré de Xavier Niel.

Quelles sont les universités les plus chères du monde ?

Si en France, l'université reste dans le domaine de l'accessible, il n'en est pas de même ailleurs dans le monde. Petit tour du monde des établissements universitaires les plus chers de la...