204,79 €. C'est la somme que les consommateurs français prévoient de dépenser en moyenne durant les soldes d'été 2017, selon un sondage Toluna pour le magazine LSA. Un budget qui s'avère donc être en forte baisse, de 10,9 % plus exactement par rapport aux soldes d'été 2016. Le coup d'envoi a été donné le 28 juin dans la plupart des départements de l'Hexagone et dureront jusqu'au 8 août pour la plupart des régions sauf pour celles qui ont obtenu des dérogations, comme les Alpes-Maritimes, ou bien encore la Corse.

Fréquentation en baisse

La période des soldes s'annonce donc moins prometteuse. D'autant plus, que d'après l'institut Toluna, les Français seront moins nombreux à vouloir traquer les bonnes affaires cet été. En effet, 73 % des sondés ont l'intention d'y participer. Ce résultat concernant la fréquentation est ainsi attendu en baisse de 4,4 points par rapport aux soldes d'été de l'année dernière. Ils étaient 76,9 % en 2016.

Ce désintérêt grandissant, Philippe Guilbert, directeur général de Toluna et cité par LSA, l'explique par le fait que "les promotions permanentes et les ventes privées rendent l'événement moins exceptionnel aux yeux du public, même s'il s'agit du seul où les commerçants peuvent vendre à perte". Ainsi, selon les chiffres du sondage, 11,8 % des consommateurs ont déjà acheté et profité de promotions une semaine avant le coup d'envoi officiel des soldes. Avec cette baisse de la fréquentation, les ventes pourraient alors reculer de 15,9 %.

L'habillement d'abord

Les Français montrent une nette préférence concernant les lieux où ils iront faire les soldes. Pour plus de la moitié des sondés (57,8 %), les centres commerciaux seront leur première destination, Internet (50,1 %) arrive en deuxième position. Les boutiques de centre-ville et les grandes surfaces alimentaires seront-elles un peu moins fréquentées (41,4 % et 34,2 % respectivement).

En ce qui concerne les catégories d'articles les plus recherchés, les Français n'ont toujours pas changé d'intérêt. Comme à leur habitude, les consommateurs profiteront d'abord des soldes d'été pour se procurer des vêtements pour 75,9 % des sondés. Viennent ensuite les articles de sport (40,3 %). Pour 22,4 % chacun, les produits d'hygiène-beauté et high-tech-multimédia seront les plus demandés. Enfin, les Français comptent aussi acheter de l'ameublement et de la décoration (21,4 %), de l'électroménager (18,1 %) sans oublier des articles culturels (17,9 %).