On s'imagine souvent que les plus grandes bouteilles de vin sont réservées à un public privilégié. Quand on voit les prix des cuvées les plus chères du monde, on peut en comprendre la raison.

Grandes maisons

Le domaine Romanée-Conti est particulièrement présent au classement officiel. On y produit quelques unes des meilleures cuvées françaises, et pour cause, cette maison occupe 21 des 50 positions des vins les plus chers au monde. En l'occurrence, les grands noms tels que : les domaines Rothschild, (19e, 36e, et 43e au classement) le Château Petrus, (21e, ainsi que huit autres positions au classement) ou le Château Cheval Blanc, (31e au classement) ne se vendent plus aussi bien qu'avant. Malgré le prestige de ces maisons, on n'y retrouve que très peu de grands crus, sur les 20 dernières années.

10. Romanée-Conti Grand Cru : Domaine Romanée-Conti (1993)

La maison Romanée-Conti puise ses origines dans la Bourgogne de 1760. Ce vignoble de presque deux hectares y a été acquis par le prince Louis-François de Bourbon-Conti. Leur pinot noir de 1993 tient bien en bouche et laisse découvrir des saveurs de fruits rouges, de vanille, et d'épices. D'ailleurs, cette bouteille a le potentiel de s'améliorer d'autant plus, au cours des prochaines années.

Prix moyen aux enchères : 8 880 €

9. Romanée-Conti Grand Cru : Domaine Romanée-Conti (1992)

Gustativement moins abouti que son successeur, le grand cru Romanée-Conti de 1992 reste impressionnant. On y observe des touches d'épices et de sous-bois, pour un vin complexe et plein de potentiel.

Prix moyen aux enchères : 8 880 €

8. Romanée-Conti Grand Cru : Domaine Romanée-Conti (1986)

A la grande habitude du domaine Romanée-Conti, leur grand cru de 1986 est un vin qui se déguste mieux avec l'âge. Il a atteint son "apogée de consommation" entre 1993 et 2010. Ses saveurs rappellent le cèdre et la cerise, avec quelques touches de prune.

Prix moyen aux enchères : 9 000 €

7. Romanée-Conti Grand Cru : Domaine Romanée-Conti (1996)

La cuvée Romanée-Conti de 1996 fait partie du haut du panier, en termes de rouges de Bourgogne. Il s'agit d'un vin harmonieux, long en bouche, aux saveurs de fruits mûrs. Son apogée se situe entre 2006 et 2036, donc pas de pression pour découvrir ce grand cru du terroir français !

Prix moyen aux enchères : 9 480 €

6. Romanée-Conti Grand Cru : Domaine Romanée-Conti (2006)

Bien qu'il soit encore jeune, le millésime Romanée-Conti de 2006 est déjà surprenant. Fin, délicat, et bien équilibré, il est aussi agréable au nez qu'en bouche. On y retrouve des notes florales, des saveurs de baies rouges, et un arrière goût boisé assez subtil. A consommer de préférence entre 2026 et 2060.

Prix moyen aux enchères : 9 902 €

5. Romanée-Conti Grand Cru : Domaine Romanée-Conti (2002)

Raffiné, léger, et malgré tout très intense, la cuvée Romanée-Conti de 2002 présente des arômes complexes incomparables ; on parle de quasi-signature olfactive, pour le domaine. Similaire au cru de 2006, on y ressent un mélange de notes fruitées et florales qui reste longuement en bouche après dégustation.

Prix moyen aux enchères : 10 080 €

4. Romanée-Conti Grand Cru : Domaine Romanée-Conti (1991)

Malgré un millésime plutôt fragile, le domaine Romanée-Conti a su mettre au point un grand classique en 1991. Ce vin est d'un équilibre remarquable, et présente de nombreux arômes complexes. On retrouve notamment des touches de baies et de gingembre, avec un léger goût fumé.

Prix moyen aux enchères : 10 320 €

3. Romanée-Conti Grand Cru : Domaine Romanée-Conti (2001)

La cuvée Romanée-Conti de 2001 se classe parmi les meilleures de son année. On y retrouve des saveurs florales assez prononcées. Rond en bouche, fruité, soyeux et équilibré, il promet de bien vieillir et atteindra sûrement son apogée entre 2020 et 2042.

Prix moyen aux enchères : 10 680 €

2. Romanée-Conti Grand Cru : Domaine Romanée-Conti (2009)

Sans doute le plus grand succès du domaine Romanée-Conti, ce grand cru de 2009 est une cuvée d'exception. A la dégustation, on détecte une très belle robe et différentes couches d'arômes (rose, cerise, épices, prune, clou de girofle...). Il s'agit d'un vin dense et robuste qu'il sera préférable de consommer à partir de 2025.

Prix moyen aux enchères : 11 160 €

1. La Chapelle Hermitage : Domaine Paul Jaboulet Aîné (1961)

Le cépage des domaines Paul Jaboulet Aîné est tout simplement unique. On y cultive du syrah, une espèce de raisin qui s'est frayé son chemin dans la Vallée du Rhône depuis le 13e siècle. Leurs cuvées offrent des arômes intenses et une robe sombre. Par un procédé de vieillissement bien particulier, on y retrouve souvent des notes de réglisse, de champignon, de fruits confits, et de sous-bois.

Prix moyen aux enchères : 13 320 €

Méthodologie : Ce classement a été effectué selon le palmarès des vins les plus chers du monde en 2016, diffusé par le site "iDealWine.net".