Du Moyen-Âge aux temps révolutionnaires, la royauté française a eu son lot de péripéties... Même si certains ont été capables de maintenir le pouvoir, d'autres ont eu plus de mal.

5. Louis V "Le Fainéant"

Dernier représentant de sa grande dynastie, les Carolingiens, le règne de Louis V a été court et sans relâche. Après avoir été forcé d'épouser Adélaïde d'Anjou à seulement 15 ans, il finira par divorcer deux ans plus tard. Il accédera au trône à 20 ans, suite à la mort de son père, en 986. Lui-même décédera en 987, à 21 ans, après une chute de cheval lors d'une partie de chasse.

Durée du règne : 1 an, 2 mois, et 20 jours.

4. Robert Ier

Frère du roi Eudes Ier, Robert est vite promis à un grand futur. A la mort de son frère, cependant, il laissera la position à Charles III, l'héritier légitime. Mais le roi est détesté par sa cour, et Robert finit par obtenir le soutien des plus puissants nobles du royaume. Il en profite pour le chasser du trône, et prendra sa place le 30 juin 922. L'année suivante, les armées de Charles III reviennent à l'assaut et Robert perdra la vie pendant la bataille de Soissons.

Durée du règne : 11 mois et 17 jours.

3. Louis XVIII "Le Désiré"

Le cas de Louis XVIII est assez inhabituel. Il aura accédé au trône de France deux fois dans sa vie, dont un premier règne particulièrement court, et un deuxième (d'une dizaine d'années) après la chute du premier Empire. Louis a maintenu une légitimité au trône pendant presque trente ans, avec le soutien de la coalition. Pourtant, c'est rongé par le diabète, la goutte, et la gangrène, que le roi perd la vie et achève son second règne en 1824.

Durée du premier règne : 11 mois et 14 jours.

2. Napoléon Ier "Le Grand"

Là encore, nous faisons face à un cas bien particulier. Napoléon fut l'empereur des français à deux reprises. Au terme de son premier règne, il abdique face à Louis XVIII et ses alliés, dans une tentative de sauver son fils. L'empereur revient à la charge en 1814 pour récupérer son trône, et réussit. Quelques mois plus tard, la sixième coalition inverse la balance. L'empereur abdique à nouveau, en 1815. Il se fait capturer en tentant de s'enfuir, et est renvoyé sur l'Île de Saint-Hélène où il meurt le 5 mai 1821.

Durée du second règne : 3 mois et 2 jours.

1. Jean Ier "Le Posthume"

Son père, Louis X, meurt sans succession en 1316 ; Jean était alors dans le ventre de sa mère. C'était la première situation de ce genre en France, la dynastie capétienne était en danger d'extinction. Jean n'a survécu que cinq jours après sa naissance. Son oncle, Philippe V lui succède. Certains pensent que ce dernier aurait fait empoisonner son filleul ; d'autres, que Jean aurait survécu et aurait été élevé en Italie (sous le nom de Giannino Baglioni). Deux hypothèses crédibles étant donné le climat politique de l'époque.

Durée du règne : 5 jours.