Hello

Dossier: Bourse : actions, portefeuille et culture générale

Trackers : avantages et inconvénients
Trackers : avantages et inconvénients

Trackers : avantages et inconvénients

Quelles sont les origines de la bourse ?

Quelles sont les origines de la bourse ?

Qu'est-ce que la bourse ?

Qu'est-ce que la bourse ?

Qui sont les acteurs de la bourse ?

Qui sont les acteurs de la bourse ?

Bourse de Paris : quels sont les différents marchés ?

Bourse de Paris : quels sont les différents marchés ?

Quels sont les indices boursiers français ?

Quels sont les indices boursiers français ?

Qu'est-ce qu'une opération sur titre ?

Qu'est-ce qu'une opération sur titre ?

Qu'est-ce qu'une page de cotations ?

Qu'est-ce qu'une page de cotations ?

Quels sont les principaux indicateurs économiques ?

Quels sont les principaux indicateurs économiques ?

Comment participer à une introduction en bourse ?

Comment participer à une introduction en bourse ?

Trackers : avantages et inconvénients

 Investir ou ne pas investir dans un tracker ?

Investir ou ne pas investir dans un tracker ?

Le tracker est un produit de bourse très populaire auprès des investisseurs, non sans raison. Toutefois, comme tout actif financier, il présente des défauts. Quels sont les avantages et les inconvénients des trackers ? Détails.

Les avantages

Je peux acheter et revendre des parts de trackers très facilement. La procédure est la même que pour une action : je passe simplement un ordre auprès de mon courtier. Sa liquidité est par ailleurs assurée : si aucun investisseur ne souhaite racheter mes parts lorsque je veux les céder, l'établissement gestionnaire du fonds a pour obligation de les acquérir, à un prix défini à l'avance.

Investir dans un tracker me permet de suivre les performances d'un indice boursier sans acheter toutes les valeurs qui le composent. Par exemple, acheter moi-même une seule action par actif composant le CAC 40 me coûterait plus de 2 000 euros, tandis qu'une part de tracker coûte un centième de la valeur de cet indice, soit entre 35 et 45 euros selon la conjoncture. La cotation des ETF étant par ailleurs continue, je peux connaître à tout moment leur appréciation.

Le tracker est également un moyen de protéger mon portefeuille boursier. Les fonds appelés " bear " ou " short " évoluent à l'inverse d'un indice : quand celui-ci chute de 3%, l'ETF monte de 3%, et vice-versa. Ce système grève mes gains en cas de hausse des cours, mais il limite mes pertes dans le cas d'un krach.

Enfin, contrairement à la plupart des fonds de placement, le tracker est passif : son administration est en partie automatisée. Je ne paye donc que très peu de frais. Les droits d'entrée et de sortie sont inexistants et les frais de gestion annuels très faibles.

La volatilité des ETF à effet de levier en fait de mauvais investissements à long terme.
La volatilité des ETF à effet de levier en fait de mauvais investissements à long terme.

Les inconvénients

Les inconvénients d'un tracker résident dans la manière dont il est administré et les secteurs qu'il tente de répliquer. Il existe deux formes d'ETF : physique et synthétique. Le premier est effectivement composé des actions de l'indice qu'il suit.

Le tracker synthétique, quant à lui, est un portefeuille d'actions n'ayant rien à voir avec l'indice donné mais aux performances proches. Son gestionnaire a passé un contrat dit de swap avec une banque d'investissement pour garantir la performance du fonds. Cela permet de réduire les frais mais le risque de défaut de l'établissement bancaire existe.

Certains fonds indiciels utilisent l'effet de levier, un mécanisme boursier permettant de multiplier les gains en achetant des valeurs avec de l'argent que l'on ne détient pas. Ils permettent de doubler, tripler, voire quadrupler mon investissement. Ces trackers ont toutefois une volatilité très élevée, puisqu'ils amplifient grandement la moindre variation de l'indice suivi. Ces produits sont plutôt conseillés à des investisseurs souhaitant spéculer à très court terme.

Les news Lifestyle Lifestyle

Famille

Les avantages de faire la sieste au bureau

Lire l'article
Lifestyle

Galileo, tout savoir sur le GPS européen

Lire l'article
Lifestyle

4 choses à savoir sur les jardins familiaux

Lire l'article
Lifestyle

Brexit, ces Britanniques qui veulent se faire naturaliser

Lire l'article