Le rêve d'un chasseur de trésor. Un pactole estimé à 130 milliards de dollars a été retrouvé par des employés de la société Shinil Group sur un croiseur de la marine impériale russe. Selon les informations du Figaro, le bateau découvert au large de l'île d'Ulleungdo a été coulé en 1905 par le Japon.

Il contiendrait plus de 200 tonnes de pièces et de lingots d'or. Le quotidien indique que l'entreprise sud-coréenne a déjà planifié l'extraction et l'utilisation qui sera faite du butin. Elle prévoit de remonter le navire d'ici octobre ou novembre, et de dévoiler le trésor en décembre.

Concernant un éventuel partage, la moitié de la somme devrait être reversée à la fédération de Russie et 10 % seront destinés au développement de l'île au trésor. En parallèle de sa trouvaille, RTL affirme que la société souhaite créer sa cryptomonnaie, le " Donskoï International ".

Elle devrait être disponible d'ici la fin de l'été au prix de 10 000 dollars l'unité selon le site web de la radio. Cette action basée sur un butin hypothétique suscite des questions sur les réelles intentions de l'entreprise.

De nombreux doutes subsistent autour de la découverte du trésor, concernant sa primauté notamment. En effet, la BBC confie que le pactole aurait déjà été découvert en 2001 par la société Don-A Construction, qui a fait faillite la même année.

Deux ans plus tard, c'est l'Institut Sud-Coréen de Science et de Technologie (KAIST) qui aurait découvert le pactole à son tour. Ce dernier accuse la société Shinil Group d'avoir recueilli les données géographiques des photos présentes sur leur site pour parvenir à trouver le trésor. Le Dmitri Donskoï nage en eaux troubles et n'a pas encore dévoilé tous ses secrets.