La fin des truelles et des parpaings ?

Aux quatre coins de la planète, des maisons imprimées en 3D commencent à sortir de terre. La plupart du temps, ce sont les différentes pièces (cloison, toiture...) qui sont imprimées avant d'être assemblées par les ouvriers. Mais la machine créée par Behrokh Khoshnevis, professeur à l'université de Californie du Sud, pourrait révolutionner un peu plus le paysage de l'immobilier : transportable sur un semi-remorque et installable directement sur un chantier, elle serait capable d'imprimer toute seule et en 24 heures l'ensemble de la maison !

Des constructions en temps records

En Chine, une société a réalisé la prouesse d'imprimer en 24 heures dix maisons de ville de 200 m². Une vitesse record pour un prix record : 3 500 euros par maison seulement ! Des projets encore plus fous voient le jour, comme celui de cette agence américaine qui compte imprimer un bâtiment avec du sel de la baie de San Francisco. L'Américain Andrey Rudenko a quant à lui imprimé un château en béton dans son propre jardin !

Que des avantages ?

Si l'essor des imprimantes 3D permettra l'embauche de techniciens et d'ingénieurs pour gérer les chantiers, cela pourrait mettre à très long terme de nombreux ouvriers au chômage. Mais cette perspective étant encore tellement éloignée, pas d'inquiétude à avoir... Même si les prix des maisons 3D sont particulièrement alléchants ! Et vous, seriez-vous prêt à faire imprimer votre futur logement ?