C'est un effet secondaire de l'élection américaine que les analystes n'avaient pas forcément anticipé et qui pourrait causer du tort aux agences de voyages et autres compagnies aériennes. À son arrivée à la présidence, Donald Trump a annoncé une série de mesures, comme le durcissement de la politique d'immigration ou encore la construction d'un mur géant séparant les USA du Mexique, qui contribuent à cette défection.

Des voyageurs inquiets

Selon une étude publiée par le site Easyvoyage et reprise par le Figaro, 61 % des internautes français remettent en question leur projet de voyage aux États-Unis.

Dans le détail, 32 % des personnes interrogées hésitent et attendent l'application réelle des décrets pour prendre une décision ferme et renoncer à leur voyage aux États-Unis. 29% des répondants sont plus déterminés, et refusent catégoriquement tout séjour aux USA durant le mandat de Donald Trump.

Parmi les mesures présentées par Donald Trump, celle qui choque le plus est l'annonce de la construction du mur géant entre les États-Unis et le Mexique.

En novembre 2016, un précédent sondage publié par la même source était nettement moins alarmiste puisque 71 % des voyageurs interrogés déclaraient que l'investiture du président républicain n'aurait aucun effet sur leur projet de vacances.